La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 28 Mai 2022, 07:01

Garion a écrit:Avec scientologue qui fait du prosélytisme... (s'il n'en faisait pas, ça ne me dérangerait pas).


J'ai pas vu cela dans le film, il y a peut-être des choses que j'ai manquées..... :P
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
28 juin 2021 !
 
Messages: 25689
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 28 Mai 2022, 17:32

Un chroniqueur de France Inter a eu une annonce de recrutement pour l'armée française projetée juste avant le film, on voit tout de suite le public ciblé :D
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 28 Mai 2022, 17:47

Faut sauter sur l'occasion, ça avait super bien marché il y a 30 ans.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 49493
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 28 Mai 2022, 17:57

Le 1er est un tel nanar avec le recul des années.
Ouais_supère
 
Messages: 24445
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 28 Mai 2022, 19:06

C'est toi le nanar
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 49493
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 29 Mai 2022, 08:28

Ouais_supère a écrit:Le 1er est un tel nanar avec le recul des années.

On n'a pas la même définition de nanar, alors.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 29 Mai 2022, 12:19

Franchement, c'est pas une pose de ma part.
Quand je le revois je suis partagé entre moments de gêne et de rire franc, dans des moments où c'est pas vraiment attendu.

C'est tout pété, tout raté, pour moi, ce qui entre dans ma définition d'un nanar...
Quelle est la tienne ?
Ouais_supère
 
Messages: 24445
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 29 Mai 2022, 13:18

Bon alors on a la même, je retire ce que j'ai dit :D
(la différence entre un nanar et un navet, c'est le rire, justement)
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Dervi le 29 Mai 2022, 15:03

Le rire involontaire :P
Dervi
 
Messages: 1611
Inscription: 21 Déc 2009, 13:04

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 29 Mai 2022, 17:11

Tu regardes en VF aussi....



(Je sais pas, en fait, mais ça aiderait pas)
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 49493
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 29 Mai 2022, 19:29

Stéphane a écrit:Tu regardes en VF aussi....



(Je sais pas, en fait, mais ça aiderait pas)

La VF, pour apprécier un nanar, c'est quasiment obligatoire.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 29 Mai 2022, 19:47

Oui, là, évidemment. Mais du coup, le même film peut être et ne pas être un nanar en même temps. Comme le chat.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 49493
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 05 Juin 2022, 19:46

Manu, toujours l'allié du moins disant, de l'abaissement, de ce qui uniformise...



Complice, collaborateur, "encourageur" plutôt que résistant...

La vente à la découpe de la culture, comme du pays.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 06 Juin 2022, 17:24

Tout comme pour le pseudo "pass culture", on donne de l'argent, on n'essaie pas d'encourager les gens vers le plus élevé... Bref absence de politique culturelle

Eh bien là, Saïd Ben Saïd a raison, on accompagne la demande (médiocre par définition), au lieu de les guider vers l'offre..



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Rainier le 06 Juin 2022, 19:28

C'est typique de la gauche caviar (mais aussi du bolchevisme ou tout autre idéologie fascisante) : "l'Etat doit éclairer le peuple" (sous entendu, le peuple étant tellement con et abruti par nature qu'il faut l'éduquer).

Je me souviens des premières années Mitterrand , les programmes de la TV avaient complètement changé pour y insérer plus de "culture", enfin, ce que les socialos bolcheviques gauchistes (mais pas encore islamo), comme il vous plaira de les nommer, appellent "culture" ou "éducation des masses populaires".
Les socialistes à la sauce Jack Lang ont dû rapidement faire marche arrière devant la levée de boucliers de ce fameux "peuple" si con.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 16333
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Owp le 20 Juin 2022, 20:05

DCP a écrit:
Stéphane a écrit:Top Gun, allez-y.


Ca, c'est fait....Le genre de film à voir absolument au cinéma (même si j'avais oublié la demi-heure de pub&bandes annonces avant..... :roll: ), et qui vaut pour les scènes d'actions, le sentiment de nostalgie de regarder un film d'une époque révolue.....
Bon point, ils ont évité des scènes larmoyants et sentimentales......mais scénario quand même très (trop :?: ) convenu....
J'ai passé un bon moment.


Vu au cinéma.
Il mérite d'être regardé sur les plus grands écrans et le meilleur son possible. 8-)
Owp
Sweet Little Kisser
 
Messages: 1570
Inscription: 18 Juin 2013, 20:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 22 Juin 2022, 12:18

J'ai maté Ordet sur Netflix, il m'a fallu le film entier me rendre compte que c'était pas la version Dreyer 1955 mais celle de Molander de 1943.

Bon du coup j'ai vu les deux d'affilée, c'est pas inintéressant à faire.

Les deux n'ont rien à voir. La version Dreyer est à la fois une épure (on arrive directement à la folie de Johannes, les personnages sont moins longuement "installés" mais l'opposition entre les deux familles est plus claire) et pourtant il est d'une incroyable densité.
La mise en scène du personnage de Johannes est impressionnante, il passe dans le champ en soliloquant, on dirait presque un chœur à lui tout seul.

J'ai adoré.
Ouais_supère
 
Messages: 24445
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 27 Juin 2022, 23:09

(L'autre il s'en aperçoit qu'à la fin.. eh l'autre... roh l'autre..)

Demain à 16h30 (heure européenne)

Alec Baldwin fait une entrevue de... [l'homme dont on ne doit pas prononcer le nom]

https://www.instagram.com/p/CfSM-2FPqaM

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 27 Juin 2022, 23:24

(BEN JE L'AI JAMAIS VU ORDET COMMENT J'AURAIS PU SAVOIR !!!! bon le fait de voir le bandeau "production suédoise" ou quelque chose comme ça aurait dû m'interpeler et ça l'a fait mais j'ai pas poussé, Suède Danemark ces pareille je pense aprer touts !!!)
Ouais_supère
 
Messages: 24445
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 29 Juin 2022, 23:23

Hugues a écrit:A propos, le dernier film de Richard Linklater, est sorti en ligne sur Netflix il y a quelques jours (et il y a une quinzaine de jours dans certains cinéma US, en même temps qu'il était dévoilé au festival SXSW d'Austin) :

Apollo 10 1/2, les fusées de mon enfance (Apollo 10 1/2: A Space Age Childhood)


Eh oui, pour une fois c'est un film d'animation.

Pas encore vu.
Hugues

Edit: Ah mais en fait j'avais oublié que c'était parfait pour Sir Ouais_supère de l'Espace Infini ... Plus habitué à faire la relation...


Vu !
J'ai passé un (très) bon moment mais je suis quand même déçu.

Le film est plutôt paresseux dans la mesure où il nous explique un peu trop ce qu'il fait.
J'aurais préféré qu'il reste beaucoup plus ambigu sur la "véracité" ou non de ce voyage (J'aurais préféré qu'il s'en foute, en fait).

On a aussi franchement l'impression que le film se repose sur son dispositif (récréer des images d'archives, les enchaîner façon Forest Gump).

Bref, c'est sympa, mais c'est sans doute assez vain.
Ouais_supère
 
Messages: 24445
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 01 Juil 2022, 23:22

Bon je croyais en avoir discuté un peu avec Sheon sur le forum, mais ça devait être en privé...


Donc en bref, n'y allez pas, c'est nul à c...

Et c'est pas par estime plus que moyenne (litote :D ) pour Morricone...


Mais plus parce que c'est complètement con de faire une hagiographie pareille où les gars disent que le mec est de la trempe de Bach et Mozart, parce qu'il écrit des morceaux de variété dans les années 60... :pasrond:

(Et je parle pas encore du thème horrible avec des choeurs de je ne sais quel Sergio Leone...)







Bande annonce:


Ma théorie, c'est que en fait le film avait eu l'accord de Morricone pour se faire (il fait partie de la bande de narrateurs/témoins.. en faux modeste.. vachement objectif pour une biographie :D ) et devait sortir de son vivant.. donc ils étaient partis sur un truc pour célébrer un vivant, quitte à délirer un max et sortir un peu trop les violons (bah oui on va pas fâcher le copain) ... c'est juste qu'il est mort avant qu'il sorte... Et ils ont gardé le ton..
D'ailleurs ça a du mettre des années à se tourner ce doc car Bertolucci est un des narrateurs/témoins et il est mort ...)

Je me suis quand même embêté à le voir deux fois ce doc comme j'avais somnolé, sur une petite partie, par conscience "professionnelle" de l'avoir mal jugé..
Mais non je l'avais bien jugé.



Ah et puis c'est interminable... Bref hagiogaphie qui arrive pas à arrêter la léchouille... Fuyez..


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 03 Juil 2022, 14:10

C'est donc de ce dimanche à mercredi soir la fête du cinéma...

4€ l'entrée.


N'ayant pu aller en salle ces derniers temps, je connais peu de film en salle...

Et le seul que je connais, et vais vous conseiller explicitement... Eh bien, je ne l'ai pas vu en salle française mais à l'automne dernier...


Il s'agit de

Compétition Officielle de Andrés Duprat et Mariano Cohn (ceux là même de Citoyen d'honneur et les aventure fantasque de son prix Nobel de littérature imaginaire, de retour dans son village natal, et Mi obra maestra (Un coup de maître ) et les aventures toutes aussi rocambolesques d'un vieil artiste contemporain qui veut changer de vie, et de son ami galliériste -- je donnerais bien plus de détail mais ça évente toute tout de suite)

avec Penelope Cruz, Antonio Banderas et l'acteur fétiche de Duprat et Cohn, Oscar Martinez (déjà acteur principal des deux précités)


Après la littérature et l'art contemporain (et la peinture)...

Duprat et Cohn s'attaquent... au cinéma...

Compétition officielle - Bande-annonce


(La bande-annonce québécoise, exactement la même sauf qu'elle cite des critiques majoritairement espagnoles, qui donnent peut-être plus envie !)
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher



Deux acteurs aux méthodes de travail opposées entrent en conflit alors qu'ils sont en train de préparer un film. Ce dernier, financé par un millionnaire, est mis en scène par une cinéaste réputée (Cruz) et quelque peu excentrique.

Le millionaire a quelques problèmes fiscaux et doit blanchir de l'argent évidemment... (je crois) et puis il y a aussi une histoire de faire remonter sa réputation et celle de sa société. Bref être le mécène d'un film, c'est l'idée idéale selon ses conseillers... Il n'a jamais vu un film, ne connaît rien au cinéma... On lui conseille la réalisatrice (qu'il n'a aucune culture pour juger..)
Le but est de créer, c'est demandé par le commanditaire explicitement... un chef d'oeuvre ... :D
Disons que le plus normal des deux acteurs, c'est Oscar Martinez.. Enfin si la normalité d'un grand acteur c'est d'avoir des lubies débiles alors le plus normal c'est Banderas.. :D
Mais même si il est plus normal Martinez, il a une haute opinion de lui même alors ça va être très rigolo aussi ce qu'il va subir (de Banderas et de Cruz). Et de toute façon chacun d'entre eux est victime des autres...

Compétition officielle - teaser international


Bref, c'est encore plus délirant que d'habitude chez Cohn et Duprat... Foncez..


En complément, je listerais d'autres films en salle qui sont possiblement pas mauvais selon les retours que j'ai eus... (Il y a bien sûr dedans le fameux Incroyable mais vrai dont on a déjà parlé)

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Précédente

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Cortese et 3 invités