La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 17 Mar 2022, 20:52

Hugues a écrit:Il y a quelques mois ailleurs, dans une paragraphe total délire quelqu'un disait "il faudrait un James Bond avec Laure Calamy" #spock
(le délire est au point que le gars s'en fout de James Bond et ne sait pas qui est Laure Calamy, c'est pas un truc d'initiés hein)

Moi sérieusement, j'ai repris juste la phrase et répondu un truc comme "c'est déjà fait"...

Et j'ai montré une affiche.

Et c'était à propos de ce film:



Film qui sort aujourd'hui.

Pour la petite histoire, le réalisateur est tombé sur mon "c'est déjà fait".

Hugues

J'ai envie de le voir, rien que pour Laure Calamy.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede 1er tigre le 18 Mar 2022, 11:22

J'ai bien envie de le voir aussi, la bande annonce en tout cas m'a bien plu. Et j'adore Laure Calamy.
1er tigre Hobbes membre à vie du D.E.F.I.
Avatar de l'utilisateur
1er tigre
homicidal psycho jungle cat
 
Messages: 15289
Inscription: 05 Fév 2006, 15:32
Localisation: Lyon

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 18 Mar 2022, 12:21

En fait on pourrait se dire que la bande-annonce, en concentrant tout ça, est plus oppressante que le film. Mais en fait, elle arrive pas à refléter du tout l'oppression du film qui est bien plus forte. Enfin de ce que je m'en souviens après plusieurs mois...

À plein temps, c'est vraiment à plein temps

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 18 Mar 2022, 12:52

Ah bah tiens, justement de dimanche à mardi, c'est le printemps du cinéma !
4€ la séance.

Apparemment, 80 films sont à l'affiche, donc vous avez le choix
https://www.printempsducinema.com/films

Et évidemment il y a
À plein temps
Un autre monde

et même, coïncidence, en ressortie

Tueurs de dames
dont j'avais pu parler dans un débat ici

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 18 Mar 2022, 12:56

Ah il y a aussi le très bon
Anatomy of Time

qui ne sort qu'en mai, mais qui apparemment est de sortie dans pas mal de salles juste pour les 3 jours du printemps du cinéma




Deux fragments de la vie d'une femme. Maem est une jeune femme dans la Thaïlande rurale des années 1960. Son père horloger transmet sa passion à sa fille, tandis que les tensions entre la dictature militaire et les rebelles communistes s'exacerbent. Elle est courtisée par deux jeunes hommes très différents - un faible conducteur de pousse-pousse qui est littéralement mis de côté par un chef d'armée ambitieux et impitoyable. Cinquante ans plus tard, le chef de l'armée est devenu un général en disgrâce. Maem soigne son mari violent pendant ses derniers jours et se remémore son passé rempli de pertes, de souffrances et de joies.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 03 Avr 2022, 17:29

A propos, le dernier film de Richard Linklater, est sorti en ligne sur Netflix il y a quelques jours (et il y a une quinzaine de jours dans certains cinéma US, en même temps qu'il était dévoilé au festival SXSW d'Austin) :

Apollo 10 1/2, les fusées de mon enfance (Apollo 10 1/2: A Space Age Childhood)


Eh oui, pour une fois c'est un film d'animation.

Pas encore vu.
Hugues

Edit: Ah mais en fait j'avais oublié que c'était parfait pour Sir Ouais_supère de l'Espace Infini ... Plus habitué à faire la relation...
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 03 Avr 2022, 20:15

Je me disais aussi, ça faisait longtemps qu'il n'avait plus sorti de film :lol:
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Ouais_supère le 04 Avr 2022, 17:48

Ça m'intéresse, ça me sortira de la fange purulente dans laquelle je me vautre depuis des mois.

J'ai honte, et j'ai la nausée de toute la merde que je me suis infligée récemment.
Ouais_supère
 
Messages: 24445
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 04 Avr 2022, 18:05

J'espère que c'est bien, je compte le regarder.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 49493
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 11 Avr 2022, 13:21

Après la France, le prochain film d'Hirokazu Kore-eda aura pour décor (et acteurs) la Corée du Sud (c'était su depuis un moment)

Eh bien, voici l'affiche coréenne, pour une sortie datée en juin, signe sans doute qu'ils savent qu'ils seront présents à Cannes.

Le film s'appelle Broker:

Image

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Avr 2022, 14:12

(C'était tapé hier, et puis pas posté)

Hugues en 2014 a écrit:
Hugues a écrit:Image



Ceci n'est pas de l'alcool.
Image



Ceci n'est pas un film de Terrence Malick.

(Vision possible en plein écran)

The Better Angels de A.J. Edwards

L'enfance d'Abraham Lincoln dans les bois de l'Indiana. Et l'importance de ses deux mères successives, Nancy et Sarah, dans l'homme qu'il devint.

Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Damned :eek: :

The Better Angels de A.J. Edwards

(Vision possible et recommandée en plein écran)

Affiche définitive:
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues



Je pensais en avoir parlé il y a quelques mois.

8 ans après sa sortie américaine, The Better Angels sort en France sous le nom de Sous l'aile des anges aujourd'hui (bon hier, puisque je poste en retard) et c'est plutôt très très bien...
À vrai dire, le film est sorti plus tôt dans certaines villes de France pour essayer d'avoir un peu de bouche à oreille.
(Et pour info le film a été retardé un bon nombre de fois il aurait du sortir fin 2020 puis courant 2021)

Indiana, 1817. Une nation américaine, à peine âgée de quarante ans, qui se relève difficilement de sa seconde guerre d’Indépendance. Des hommes et des femmes qui, pour survivre, mènent une lutte sans merci contre la nature et les maladies. Tel est le monde que découvre Abraham Lincoln à sa naissance. Sur une période de trois ans, le film retrace l’enfance du futur président des États-Unis, sa famille, les difficultés qu’il a traversées et qui l’ont construit, la tragédie qui l’a marqué à jamais, et les deux femmes qui l’aideront à accomplir son destin.

Avec Diane Krüger, Jason Clarke, Wes Bentley et Brit Marling.




Affiche:
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Bonus:
Texte caché : cliquez sur le cadre pour l'afficher


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Avr 2022, 14:13



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Avr 2022, 17:14

Hugues a écrit:Après la France, le prochain film d'Hirokazu Kore-eda aura pour décor (et acteurs) la Corée du Sud (c'était su depuis un moment)

Eh bien, voici l'affiche coréenne, pour une sortie datée en juin, signe sans doute qu'ils savent qu'ils seront présents à Cannes.

Le film s'appelle Broker:

Image

Hugues


Image

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 14 Avr 2022, 19:27

Entre Crash et ExistenZ, le nouveau film de David Cronenberg,

Les Crimes du futur

avec Léa Seydoux, Viggo Mortensen et Kristen Stewart.
Sortie le 25 mai.

Teaser


Bande-annonce


Les Américains ont sorti le teaser aujourd'hui, au même moment où les français sortaient la bande-annonce complète.

Du coup, on a déjà la révélation du mystère du teaser. :D
Mauvaise synchro :D

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 14 Avr 2022, 20:02

Hugues a écrit:

Hugues

Euh... ok.
De toute façon j'irai le voir vu que Dupieux ne m'a jamais déçu, mais j'avoue être surpris. Ce qui n'est sans doute pas plus mal.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 15 Avr 2022, 01:38

Quand on vous dit que Onoda est immense.. même les Britanniques le comprennent (il y sort ce vendredi):



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 15 Avr 2022, 02:07

D'ailleurs pour vous donner envie de le voir, une autre manière de présenter le film, via la bande-annonce allemande..

Qui si elle ressemble au début à la française, prend une autre route en nous emmenant soudainement tout de suite en 1974, 30 ans plus tard, en nous présentant le personnage qui convaincra Onoda de revenir à la vie en société et que la guerre est finie : le touriste Norio Suzuko (enfin il n'est pas le seul, vous le verrez dans le film).



Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 15 Avr 2022, 22:49

Vu sur Canal+ le mois dernier, excellent film :good
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Garion le 15 Avr 2022, 23:26

sheon a écrit:De toute façon j'irai le voir vu que Dupieux ne m'a jamais déçu, mais j'avoue être surpris. Ce qui n'est sans doute pas plus mal.

"Steak", c'était laborieux quand même, mais j'ai bien aimé les autres, notamment "Réalité" et "Mandibules".
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 17477
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 17 Avr 2022, 17:56

Oui mais Steak c'est son premier (enfin son deuxième si on compte Non-film), et effectivement c'est son moins réussi. Cela dit il y a quand même plein de bonnes idées dedans, je trouve.
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 26 Avr 2022, 11:14

Le Palace de Roman Polanski, dont le tournage (débuté en février) est déjà bien avancé, comprendra Fanny Ardant et Oliver Masucci aux côté de Mickey Rourke.

Rourke avait révélé qu'il faisait parti du film à la mi avri, en disant toute la singularité de travailler avec le cinéaste ces dernières semaines (et évidemment s'en était pris plein la gueule):
https://www.instagram.com/p/CcVx3r5raL8/

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 26 Avr 2022, 18:10

N'aimant pas Cannes (je parle du festival mais aussi de son antipathique sélectionneur, je ne parle pas des films), son jury me ressort par les yeux souvent aussi

Mais cette année, c'est pas mal du tout en fait:

Président: Vincent Lindon
Rebecca Hall
Deepika Padukone
Noomi Rapace
Jasmine Trinca
Asghar Farhadi
Ladj Ly
Jeff Nichols
Joachim Trier

Hugues (je dis ça bien sûr pour les noms en gras)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 30 Avr 2022, 11:41

Hugues a écrit:Le Palace de Roman Polanski, dont le tournage (débuté en février) est déjà bien avancé, comprendra Fanny Ardant et Oliver Masucci aux côté de Mickey Rourke.

Rourke avait révélé qu'il faisait parti du film à la mi avri, en disant toute la singularité de travailler avec le cinéaste ces dernières semaines (et évidemment s'en était pris plein la gueule):
https://www.instagram.com/p/CcVx3r5raL8/

Hugues


S'ajoutent à la liste :
John Cleese (!)
Joaquim de Almeida
Fortunato Cerlino
Naike Anna Silipo
Matthew T. Reynolds
Olga Kent
Marina Strakhova
Danylo Kotov
Teco Celio
Sergio Rubini
Roman Madyanov
Bronwyn James
et possiblement l'un des co-producteur du film (déjà co-producteur de J'accuse, dont le premier métier fut acteur):
Luca Barbareschi

Hugues

PS: Apparemment, Arielle Dombasle était envisagée au départ pour le rôle pris finalement par Fanny Ardant (bon heureusement ça ne s'est pas fait..)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 03 Mai 2022, 12:39

En voyant arriver une newsletter d'un des cinémas de la région (oui oui région parce que ça peut m'arriver d'aller loin :D )

je me suis aperçu qu'il y avait pas mal de super films qui sortaient demain (tous vus en septembre)


Anatomy of Time



Deux fragments de la vie d’une femme. Nord de la Thaïlande, années 60. Alors que les tensions entre la dictature militaire et les rebelles communistes s’intensifient, Maem est courtisée par un jeune lieutenant sans scrupules. 60 ans plus tard, le lieutenant désormais général en disgrâce vit ses derniers instants auprès de Maem. Elle se remémore alors sa vie passée, chargée de peines, de sacrifices et de joies.







Varsovie 83, une affaire d'état (Leave no trace - Żeby nie było śladów - litt. Qu'il n'y ait pas de trace)


Coproduction tchéco-franco-polonaise, d'après le livre Żeby nie było śladów. Sprawa Grzegorza Przemyka (lit. Qu'il n'y ait pas de trace. L'affaire Grzegorz Przemyk)

Varsovie, 1983. Le fils d’une militante proche de Solidarność est battu à mort par la police. Mensonges, menaces : le régime totalitaire du Général Jaruzelski va tenter par tous les moyens d’empêcher la tenue d’un procès équitable.

Ne pas faire confiance au synopsis français, qui raconte n'importe quoi (non elle n'est pas de droite, et encore moins des droitiers de Solidarność, mais de gauche, du Comité de Défense des Ouvriers, le plus ancien mouvement citoyen polobnais indépendant du parti communiste... Le fait qu'il se fasse tabasser n'a aucun rapport avec sa mère d'ailleurs, il est juste là au mauvais endroit, au mauvais moment. Et plus important peut-être. Ce fils est un jeune poète en devenir, dont des ouvrages posthumes seront publiés en Pologne, qui laissent imaginer la perte culturelle que fut sa mort. Il faut dire que le Comité de Défense des Ouvriers fut fondé en grande partie par des poètes et des écrivains polonais, fréquentations de sa mère qui a sans doute influéncé ce jeune homme)

Le film était le candidat polonais à l'Oscar du meilleur film en langue étrangère.






La bande-annonce polonaise est sans doute mieux faite et plus fidèle au film (mais bon elle n'est pas sous-titrée):







Ce dernier film (qui suit), je ne le conseille qu'à quelqu'un qui veut voir quelque chose qui sort de l'ordinaire, et qui est près à être patient. Parce que c'est un drôle d'OFNI..

Il Buco

Dans les années 1960, l'Italie célèbre sa prosperité en érigeant la plus haute tour du pays. En parallèle, un groupe de jeunes spéléologues décident eux, d'en explorer la grotte la plus profonde. À 700 mètres sous-terre, ils passent inaperçus pour les habitants alentours, mais pas pour l’ermite de la région. Ils tissent avec lui des liens d'un genre particulier. Les chroniques d'Il Buco retracent les découvertes et parcours au sein d'un monde inconnu, celui des profondeurs, où se mêlent nature et mystère.



C'est un film où pendant 1h33 (enfin un peu moins si on retire le générique final), 95% du temps vous allez voir des gens progresser dans une grotte... des lignes parfois s'afficher sur l'écran pour évoquer l'importance de tel ou tel évènement auquel on assiste..

Car oui, en fait, ce n'est pas un documentaire sur des spéléologues de 2020/21(on dirait pourtant - mais les discussions avec l'ermite montrent que c'est à tort), ce n'est même pas des spéléologues de1960, mais une reconstitution, une mise en scène des quelques semaines d'exploration dans cette grotte. Et de l'importance scientifique de cette exploration.
Mais ça a beau être une mise en scène, puisque les hommes sont presque muets (à part pour s'aider et se donner des indications), et qu'on a pas l'impression qu'il jouent en évolulant dans une grotte, l'impression de documentaire est forte.

Bref, je ne sais trop comment l'expliquer, c'est une drôle d'expérience.

Et filmer dans la longueur des gens qui prgressent dans une grotte, c'est en quelque sorte donner une idée, dans la longueur, de ce qu'a pu représenter ces semaines d'explorations.


Le film a remporté un Prix spécial du jury à la Mostra.

Des spéléologues et une équipe de tournage descendent dans l’Abisso del Bifurto, une grotte découverte en Calabre en 1961, la deuxième grotte la plus profonde du monde.

« En 1961, alors que le boom économique mondial battait son plein en Italie, Giulio Gècchele et son jeune groupe spéléologique piémontais, se consacraient à un acte entièrement gratuit. Contre la tendance à la trajectoire effrénée vers le ciel, ils ont organisé une expédition spéléologique qui s’est terminée par la descente dans une niche, un trou, une fissure dans la terre, jusqu’à une profondeur d’environ 700 mètres. Tout au bout de la péninsule italienne, ils ont découvert la deuxième grotte la plus profonde du monde, l’Abisso del Bifurto. Le record leur était inconnu. Au cours des mêmes mois, le monumental gratte-ciel Pirelli, un exemple vertigineux d’architecture, a été achevé. Le bâtiment a été l’objet d’une vaste couverture médiatique et il est devenu rapidement un symbole éclatant de l’Italie qui avait atteint le plus haut objectif vertical. La découverte des spéléologues, en revanche, n’a pas été rendue publique. Elle est restée aussi obscure que le monde dans lequel elle a été réalisée.
Ces jeunes spéléologues, qui tentaient de résister au changement anthropologique qui se répandait rapidement en Europe, ont-ils commis sans le savoir un acte de colonisation dans une zone de non-réalité ? L’ont-ils soumise à l’orientation de leurs boussoles, à la lumière de leurs lampes, au regard de leurs yeux, à la mesure de leurs instruments ? Leur lumière, qui défie les ténèbres et efface la magie du conte populaire, est la lumière du nord économique, de la connaissance et de la raison, qui domestique le mystère de la montagne. »


Hugues (bon le dernier est vraiment particulier, les autres sont très accessibles)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 03 Mai 2022, 18:12

sheon a écrit:
Hugues a écrit:

Hugues

Euh... ok.
De toute façon j'irai le voir vu que Dupieux ne m'a jamais déçu, mais j'avoue être surpris. Ce qui n'est sans doute pas plus mal.


Et avant ça le 15 juin :





Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 03 Mai 2022, 20:40

Deux films d'un coup ? Il a sniffé combien de coke ? :lol:
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 04 Mai 2022, 10:36

C'est plutôt logique...

Mandibules devait être dévoilé à Cannes 2020 (en sélection parallèle non officielle) et sortir en même temps ou légèrement après.
Finalement, à cause du covid, il a été montré à Venise en sélection officielle hors compétition.
Et toujours à cause du covid, après de multiples reports il n'est sorti au cinéma qu'en mai 2021.

J'imagie que Incroyable mais vrai était déjà en tournage ou en préproduction très avancées quand Mandibules a été décalé ... donc il a suivi son cours sans grand changement (sinon les conditions de tournage en période covid)

Donc Dupieux a du le finir début 2021 (ou mi 2021 si le covid l'a vraiment ralenti.. mais je pense pas, c'est pas un gars qui passe un temps fou en montage... et postprod.. donc le covid a pas du ralentir grand chose)

A partir de là, soit il attendait que les deux films en boite sortent... et glandait durant un an ou un an et demi , soit il se lançait sur le prochain comme si de rien n'était. Ce qu'il a fait...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 04 Mai 2022, 21:34

:o
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 06 Mai 2022, 09:54



(Et encore on a pas encore parlé du gadget japonais qu'a trouvé le patron d'Alain, Benoit Magimel, pour passer sa crise de la cinquantaine.. un parfait complèment au mystérieux trou...)

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede 1er tigre le 06 Mai 2022, 13:22

Y a l'air d'avoir du potentiel en tout cas. :lol:
1er tigre Hobbes membre à vie du D.E.F.I.
Avatar de l'utilisateur
1er tigre
homicidal psycho jungle cat
 
Messages: 15289
Inscription: 05 Fév 2006, 15:32
Localisation: Lyon

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede sheon le 06 Mai 2022, 19:35

:D
Si j'avais souvent répété que je désirais mourir dans mon lit, ce que je voulais vraiment dire par là, c'est que je voulais me faire marcher dessus par un éléphant pendant que je ferais l'amour. Les Fusils d'Avalon, Roger Zelazny.
Avatar de l'utilisateur
sheon
Léon Raoul
 
Messages: 23705
Inscription: 03 Juin 2010, 16:55

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 10 Mai 2022, 16:24

Hugues a écrit:
Hugues a écrit:Après la France, le prochain film d'Hirokazu Kore-eda aura pour décor (et acteurs) la Corée du Sud (c'était su depuis un moment)

Eh bien, voici l'affiche coréenne, pour une sortie datée en juin, signe sans doute qu'ils savent qu'ils seront présents à Cannes.

Le film s'appelle Broker:

Image

Hugues


Image

Hugues




Le film s'appellera en France Les Bonnes Étoiles ...
à l'opposé en somme des titres coréens, japonais ou anglais qui font tous référence à un broker/baby broker ou courtier.

Hugues (coucou Kadoc)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 27 Mai 2022, 15:33

Top Gun, allez-y.
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 49493
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 27 Mai 2022, 15:38

Stéphane a écrit:Top Gun, allez-y.


Pourquoi ? Qu'est-ce qui t'a plu ?
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
28 juin 2021 !
 
Messages: 25689
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Stéphane le 27 Mai 2022, 15:48

Tout. Y a pas besoin d'en dire plus. :D
Ouais_supère a écrit:Stef, t'es chiant
Stéphane
Le.
 
Messages: 49493
Inscription: 16 Déc 2004, 23:19

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Garion le 27 Mai 2022, 16:53

J'peux pas, je boycotte Tom Cruise :D
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 17477
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 27 Mai 2022, 23:33

Stéphane a écrit:Top Gun, allez-y.


Ca, c'est fait....Le genre de film à voir absolument au cinéma (même si j'avais oublié la demi-heure de pub&bandes annonces avant..... :roll: ), et qui vaut pour les scènes d'actions, le sentiment de nostalgie de regarder un film d'une époque révolue.....
Bon point, ils ont évité des scènes larmoyants et sentimentales......mais scénario quand même très (trop :?: ) convenu....
J'ai passé un bon moment.
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
28 juin 2021 !
 
Messages: 25689
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Hugues le 27 Mai 2022, 23:45

Désolé de chipoter, mais en fait c'est faux, c'est le genre de film qui se voit sur n'importe quel écran. Et pour lequel la salle de cinéma ne transfigurera rien.

C'est pas du tout ça un flim qui ne se révèle qu'au cinéma...
M'enfin pour le découvrir il faut encore avoir essayer de voir autre chose.

Hugues (je vais encore me faire démonter :oops: :D )

PS: Voir un film Furyo au cinéma, par exemple, c'est de la magie. Pourtant ça n'est en rien du grand spectacle.
Voir Careless Crime au cinéma, pareil c'est de la magie.
Ou voir un film de Robert Bresson, d'Andreï Tarkosvski ou certains films de Jerzy Skolimowski.
Et quand j'écris c'est de la magie, c'est au sens littéral: vraiment qu'il y a une forme de surnaturel inexplicable qui s'immisce étrangement dans la réalité.

La plus value du cinéma, ça n'a rien à voir avec le volume sonore, et le manège du grand huit. (Sinon autant aller au parc d'attraction)
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8243
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 28 Mai 2022, 00:26

C'est un film d'action, avec des scènes spectaculaires.....qui donnent mieux sur grand écran......c'est tout ce que je voulais dire.... :wink:
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
28 juin 2021 !
 
Messages: 25689
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede Garion le 28 Mai 2022, 00:41

Avec scientologue qui fait du prosélytisme... (s'il n'en faisait pas, ça ne me dérangerait pas).
Image
Avatar de l'utilisateur
Garion
Prisonnier
 
Messages: 17477
Inscription: 19 Fév 2003, 10:15
Localisation: Le village

Re: La séquence du spectateur - TOPIC CINEMA

Messagede DCP le 28 Mai 2022, 07:01

Garion a écrit:Avec scientologue qui fait du prosélytisme... (s'il n'en faisait pas, ça ne me dérangerait pas).


J'ai pas vu cela dans le film, il y a peut-être des choses que j'ai manquées..... :P
« Par exemple, le football, on y joue dans des endroits spéciaux. Il devrait y avoir des terrains de guerre pour ceux qui aiment mourir en plein air. Ailleurs on danserait et on rirait » (Roger Nimier)
DCP
28 juin 2021 !
 
Messages: 25689
Inscription: 26 Fév 2003, 11:18

PrécédenteSuivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités