Commémorations du Débarquement

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Commémorations du Débarquement

Messagede Al Kasil le 06 Juin 2014, 09:27

Je suis assez stupéfait par la capacité de Hollande à rendre tous ses discours plus soporifiques les uns que les autres. Qui plus est quand l'enjeu est fort.

Il m'avait déjà fait cet effet la semaine dernière quand il s'agissait de réagir à la branlée des Européennes. Il sonnait comme une enclume. Pas de souffle, pas de fond, rien...

Et aujourd'hui pour commémorer le Débarquement il nous a peut-être servi son laïus le plus plombant depuis deux ans. Un authentique discours de vendeur d'aspirateurs sous Xanax, qui a surement donné envie à tout le monde d'aller se recoucher.

Une honte, ni plus ni moins. Alors de deux choses l'une, soit effectivement il est sous anti-dépresseurs en ce moment, soit il ne se sent absolument pas concerné par ce qu'il dit. Ou les deux d'ailleurs...
Quand ta dernière heure est arrivée et qu'on passe en horaire d'été...
Avatar de l'utilisateur
Al Kasil
 
Messages: 4435
Inscription: 03 Mar 2003, 09:03
Localisation: in the Great Below...

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Rainier le 06 Juin 2014, 09:38

A propos de la commémoration du 6 juin 1944, quand on écoute les media on a vraiment l'impression que l'immense majorité des soldats alliés étaient américains ...mais ce n'est pas le cas :

Sur les 156 115 soldats débarqués ou parachutés le 6 juin 1944, 59 000 étaient de nationalité américaine, 73 000 de nationalité anglaise et 21 400 étaient canadiens.

Merci Hollywood !
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 16510
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Maverick le 06 Juin 2014, 10:11

Il y avait même des Français je crois mais pas beaucoup, quelques centaines seulement.
Hamilton, champion du monde de F1 moral 2021
Verstappen, champion du monde FIA/Masi 2021

Image
Avatar de l'utilisateur
Maverick
Bête de sexe
 
Messages: 40756
Inscription: 21 Fév 2003, 23:02
Localisation: Dans ton cul !!

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Kadoc le 06 Juin 2014, 10:23

Ils etaient 177 exactement, sous uniforme britannique.
N'ayez pas peur de l'avenir, vous n'en avez pas.
Kadoc
gravitation, dégravitation
 
Messages: 9065
Inscription: 07 Fév 2011, 12:11
Localisation: elle est ou la poulette?

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Rainier le 06 Juin 2014, 11:00

------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Femen, Valérie Trierweiler : le ridicule ne tuera pas Poutine
HOME FIGARO VOX VOX SOCIETE
Par Eugénie Bastié Mis à jour le 05/06/2014 à 18:58 Publié le 05/06/2014 à 18:42

Une Femen a agressé la statue de cire de Poutine au musée Grévin tandis que Valérie Trierweiler s'est félicitée sur twitter de ne pas à avoir à lui serrer la main. Pour Eugénie Bastié, la bêtise de certains opposants au président russe ne fait que le renforcer...

Qu'est-ce que les Femen? Rien. Qu'ont-elles été jusqu'à présent dans l'ordre politique? Rien. Que demandent-elles? Beaucoup de choses. Et la première, la plus importante, la tête de Vladimir Poutine. Car, sachez-le, distribuer des vaccins antifascistes à Hénin-Beaumont et profaner des églises n'est pas l'essentiel de leur mission historique qui est de traquer leur bête noire de toujours, l'odieux maître du Kremlin.
Ainsi, n'écoutant que son courage, une «sextrémiste» a détruit à coup de pilon de bois la statue de cire de Poutine au musée Grévin, aux cris de «Poutine dictator!». De leurs revendications, nous n'en saurons pas plus. Elles déclarent bravement sur leur compte twitter: «FEMEN vient de mettre Poutine KO. On aimerait vous dire qu'on est désolées mais ça n'est pas vraiment le cas...». Voilà qui devrait consoler les veuves et les orphelins de la place Maïdan pour qui le président russe est l'ennemi absolu. Nous ne sommes pas dans un film de Tati, c'est la France de 2014.
Dans l'empire du Bien, l'important n'est pas le réel mais ce qu'on en dit. Tout est «symbolique», tout est rhétorique, tout est spectaculaire. De même que la novlangue du politiquement correct supprime le mot pour supprimer la chose, les Femen attaquent la statue de Poutine pour attaquer Poutine.
A 2000 kilomètres d'une vraie guerre civile, avec des vrais gens qui tombent et de vertigineux enjeux géopolitiques, un pantin médiatique aux seins nus attaque une statue de cire, sous les yeux horrifiés de touristes japonais et le regard placide de Barack Obama et François Hollande en plastique.
Autre motif d'indignation spectaculaire: Poutine aurait déclaré lors de son interview sur TF1 au sujet d'Hillary Clinton: «Vous savez, il est préférable de ne pas débattre avec les femmes». Peu importe que l'AFP ait proposé quelques instants plus tard une traduction différente, qui s'est avéré plus exacte, des propos «Il vaut mieux ne pas se disputer avec les femmes»: la phrase a déclenché une tempête d'indignation 2.0, dont celle, remarquée, de Valerie Trierweiler. L'ex première dame s'est immédiatement fendue d'un tweet acerbe pour signifier à la face du monde son écœurement: «Heureuse de ne pas avoir à serrer la main de Poutine».

De ce coup de pilon là, Poutine se remettra-t-il?
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 16510
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Feyd le 06 Juin 2014, 12:35

Kadoc a écrit:Ils etaient 177 exactement, sous uniforme britannique.


Commando Kieffer
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 14092
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Aiello le 06 Juin 2014, 12:38

Rainier a écrit:A propos de la commémoration du 6 juin 1944, quand on écoute les media on a vraiment l'impression que l'immense majorité des soldats alliés étaient américains ...mais ce n'est pas le cas :

Sur les 156 115 soldats débarqués ou parachutés le 6 juin 1944, 59 000 étaient de nationalité américaine, 73 000 de nationalité anglaise et 21 400 étaient canadiens.

Merci Hollywood !


Je crois que c'est surtout dû au fait qu'il y a eu beaucoup plus de pertes américaines qu'anglaises ou canadiennes.
Image
Avatar de l'utilisateur
Aiello
Supertouriste
 
Messages: 21263
Inscription: 04 Mar 2003, 21:58
Localisation: Quelque part dans le Devon

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Feyd le 06 Juin 2014, 13:28

Il est très important de souligner que pour les canadiens c'était des volontaires.
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 14092
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Rainier le 06 Juin 2014, 13:32

En mai 1945 on avait posé la question aux Français "Quelle est, selon vous, la nation qui a le plus contribué à la défaite de l’Allemagne ?»
Réponses : 57% URSS et 20% USA

Même question en 2004 et réponses 58% USA et 20% URSS
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 16510
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Feyd le 06 Juin 2014, 13:41

Pas étonnant, entre la propagande américaine via les médias et documentaires en tout genre et la diabolisation de l'URSS/Russie depuis des décennies, ça finit par laver les cerveaux. Sans parler de la nullité de plus en plus crasse des élèves à l'école/collège/lycée.

Si pour moi un chiffre devait résumer l'apport inestimable de l'URSS à la victoire finale c'est 90% ; soit le pourcentage des pertes matérielles allemandes durant la guerre sur le front russe.
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 14092
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Aiello le 06 Juin 2014, 13:42

Feyd a écrit:Il est très important de souligner que pour les canadiens c'était des volontaires.

Pourtant Céline Dion n'était pas née.
Image
Avatar de l'utilisateur
Aiello
Supertouriste
 
Messages: 21263
Inscription: 04 Mar 2003, 21:58
Localisation: Quelque part dans le Devon

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Alfa le 06 Juin 2014, 13:51

Rainier a écrit:------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Femen, Valérie Trierweiler : le ridicule ne tuera pas Poutine
HOME FIGARO VOX VOX SOCIETE
Par Eugénie Bastié Mis à jour le 05/06/2014 à 18:58 Publié le 05/06/2014 à 18:42

Une Femen a agressé la statue de cire de Poutine au musée Grévin tandis que Valérie Trierweiler s'est félicitée sur twitter de ne pas à avoir à lui serrer la main. Pour Eugénie Bastié, la bêtise de certains opposants au président russe ne fait que le renforcer...

Qu'est-ce que les Femen? Rien. Qu'ont-elles été jusqu'à présent dans l'ordre politique? Rien. Que demandent-elles? Beaucoup de choses. Et la première, la plus importante, la tête de Vladimir Poutine. Car, sachez-le, distribuer des vaccins antifascistes à Hénin-Beaumont et profaner des églises n'est pas l'essentiel de leur mission historique qui est de traquer leur bête noire de toujours, l'odieux maître du Kremlin.
Ainsi, n'écoutant que son courage, une «sextrémiste» a détruit à coup de pilon de bois la statue de cire de Poutine au musée Grévin, aux cris de «Poutine dictator!». De leurs revendications, nous n'en saurons pas plus. Elles déclarent bravement sur leur compte twitter: «FEMEN vient de mettre Poutine KO. On aimerait vous dire qu'on est désolées mais ça n'est pas vraiment le cas...». Voilà qui devrait consoler les veuves et les orphelins de la place Maïdan pour qui le président russe est l'ennemi absolu. Nous ne sommes pas dans un film de Tati, c'est la France de 2014.
Dans l'empire du Bien, l'important n'est pas le réel mais ce qu'on en dit. Tout est «symbolique», tout est rhétorique, tout est spectaculaire. De même que la novlangue du politiquement correct supprime le mot pour supprimer la chose, les Femen attaquent la statue de Poutine pour attaquer Poutine.
A 2000 kilomètres d'une vraie guerre civile, avec des vrais gens qui tombent et de vertigineux enjeux géopolitiques, un pantin médiatique aux seins nus attaque une statue de cire, sous les yeux horrifiés de touristes japonais et le regard placide de Barack Obama et François Hollande en plastique.
Autre motif d'indignation spectaculaire: Poutine aurait déclaré lors de son interview sur TF1 au sujet d'Hillary Clinton: «Vous savez, il est préférable de ne pas débattre avec les femmes». Peu importe que l'AFP ait proposé quelques instants plus tard une traduction différente, qui s'est avéré plus exacte, des propos «Il vaut mieux ne pas se disputer avec les femmes»: la phrase a déclenché une tempête d'indignation 2.0, dont celle, remarquée, de Valerie Trierweiler. L'ex première dame s'est immédiatement fendue d'un tweet acerbe pour signifier à la face du monde son écœurement: «Heureuse de ne pas avoir à serrer la main de Poutine».

De ce coup de pilon là, Poutine se remettra-t-il?
------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

J’étais certain qu'il y avait eu une erreur de traduction, qu'elle serait corrigé par la suite mais que c’était l'erreur qui resterait.
Cette interview était sidérante, on avait l'impression que les journalistes et Poutine n'habitait pas sur la même planète et que c’était le président russe qui était sur terre.
Image
"I married the 12 cylinder engine and I never divorced it" Enzo Ferrari.
Avatar de l'utilisateur
Alfa
imperator
 
Messages: 12947
Inscription: 26 Jan 2004, 10:38
Localisation: De Gaulle

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Kadoc le 06 Juin 2014, 13:58

Rainier a écrit:En mai 1945 on avait posé la question aux Français "Quelle est, selon vous, la nation qui a le plus contribué à la défaite de l’Allemagne ?»
Réponses : 57% URSS et 20% USA

Même question en 2004 et réponses 58% USA et 20% URSS

Interessant. La guerre froide (entre autres) est passee par la.
N'ayez pas peur de l'avenir, vous n'en avez pas.
Kadoc
gravitation, dégravitation
 
Messages: 9065
Inscription: 07 Fév 2011, 12:11
Localisation: elle est ou la poulette?

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Rainier le 06 Juin 2014, 14:21

Kadoc a écrit:
Rainier a écrit:En mai 1945 on avait posé la question aux Français "Quelle est, selon vous, la nation qui a le plus contribué à la défaite de l’Allemagne ?»
Réponses : 57% URSS et 20% USA

Même question en 2004 et réponses 58% USA et 20% URSS

Interessant. La guerre froide (entre autres) est passee par la.


La guerre froide ainsi que John Wayne et Robert Mitchum !
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 16510
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede denim le 06 Juin 2014, 15:22

pathétique public présent pour la commémoration du "D-Day" en Normandie,y a le moment protocolaire où les différents chefs d'état défilent sur un tapis rouge,accompagnés par deux enfants différents pour chaque chef d'état, devant militaires et public...et bien quand Poutine est passé,c'est tout juste s'ils l'ont applaudi et quand ce fut Obama,ah ben là ce fut la "clameur". :roll:
putain mais quelle bande d'ignares... :roll: c'est pas des cerveaux qu'ils ont,c'est du saindoux.

putain...je te leur aurais envoyé une escadrille de Sukhoi SU35 à ras leur casquette,juste histoire de leur rappeler que les russes n'ont pas compté pour du beurre.

déçu par cette commémoration,je suis mi figue mi raisin...on aurait pû avoir une formidable commémoration et en fin de compte et bien Obama et sa clique ont tout gaché avec l'Ukraine.
on aurait pû avoir une formidable "accolade" entre Russes et Américains...et bien tout a été fichu en l'air.

lamentable...
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Rainier le 06 Juin 2014, 15:40

denim a écrit:pathétique public présent pour la commémoration du "D-Day" en Normandie,y a le moment protocolaire où les différents chefs d'état défilent sur un tapis rouge,accompagnés par deux enfants différents pour chaque chef d'état, devant militaires et public...et bien quand Poutine est passé,c'est tout juste s'ils l'ont applaudi et quand ce fut Obama,ah ben là ce fut la "clameur". :roll:
putain mais quelle bande d'ignares... :roll: c'est pas des cerveaux qu'ils ont,c'est du saindoux.

putain...je te leur aurais envoyé une escadrille de Sukhoi SU35 à ras leur casquette,juste histoire de leur rappeler que les russes n'ont pas compté pour du beurre.


Et oui, depuis 45 ans environ, on est devenu progressivement une nation d'abrutis.
Abrutis par la propagande dans les médias, abrutis par la propagande du cinéma et des téléfilms américains. Abrutis par la malbouffe Coca, McDo et KFC !
Mais ce n'est rien à côté de ce qui nous attend demain.
N'oublions pas que l'opinion publique est versatile et brûle aujourd'hui ce qu"elle a adoré hier : Pétain était encore chaleureusement acclamé une semaine avant l'entrée triomphale de De Gaulle à Paris.

Non seulement les Russes n'ont pas compté pour du beurre mais sans eux, les Américains ne seraient même pas intervenus. Trop contents de voir l'Europe Occidentale se suicider, pour pouvoir ramasser les morceaux et se servir.
D'un autre côté, on roulerait tous en Mercedes aujourd'hui :D
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 16510
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede denim le 06 Juin 2014, 16:13

oui ben non...les voitures de nazis ils se les gardent.
c'est bien triste tout çà...tout ceux qui se sont défoncés le cul pour en arriver là.
y a eu pire certes,mais ça fait chier...


arf... :D je me disais aussi.
les voilà qu'ils y mettent la construction de l'Europe dans leur "D-Day".

"l'idée de construction européenne est pour en finir avec la guerre"... :D
oui oui bien sûr...
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Rainier le 06 Juin 2014, 16:26

Tiens, je me demandais si Victoria "Fuck Europe" Nuland avait été également invitée en Normandie ?
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 16510
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede denim le 06 Juin 2014, 16:34

non, mais y avait herman Van Rompuy...ben oui,faut pas gâcher. :D
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede denim le 06 Juin 2014, 17:00

mine de rien elle n'est pas dégueu la reine des belges...jolie femme.
une grande cheminée comme çà,ça doit avoir pas mal de tirage...

ben pinaise...ça fait belle lurette que je n'avais pas aussi longtemps regardé France2.
j'aimerai qu'un jour, une chaine télé fasse un hommage, un bel hommage, à la résistance française...
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Cortese le 06 Juin 2014, 18:07

MICHEL COLLON : CE QU'ON NE VOUS DIRA PAS SUR LE 6 JUIN 1944
6 juin 44 : ce qu’on ne vous dira pas
Michel Collon

4 juin 2014


« Oui, mais quand même les Américains nous ont ont libérés en 45 ! » Combien de fois, l'ai-je entendue celle-là ! Sur les bancs de l'école. Mais aussi lors de débats sur les guerres actuelles des USA.


40-45, la seule 'bonne' guerre US ? Peut-être à nuancer. Quelques faits troublants sont documentés dans un excellent livre de l'historien Jacques Pauwels (1). Ses documents irréfutables prouvent qu'une grande partie des sociétés US ont carrément collaboré avec Hitler, et pas seulement au début de la guerre : Du Pont, Union Carbide, Westinghouse, General Electric, Goodrich, Singer, Kodak, ITT, JP Morgan...

Pire. La grande nouveauté stratégique d'Hitler, ce fut la "Blitzkrieg", la guerre-éclair : porter très vite ses troupes au cœur de l'adversaire. Pour cela, deux conditions indispensables : des camions et de l'essence. L'Allemagne n'ayant aucun des deux, c'est Esso qui a fourni l'essence, tandis que les camions provenaient des usines allemandes de Ford et General Motors.

"Que cette guerre dure le plus longtemps possible !"

Pauwels montre que :

1. Une grande partie du patronat US était pro-Hitler dans les années 30 et 40.

2. Cela n'a changé qu'au moment où les ventes des firmes US furent mises en danger par l'agressivité commerciale allemande en Amérique latine et ailleurs. Et par les occupations japonaises qui confiquaient tout le commerce en Asie.

En fait, les Etats-Unis jouaient double jeu. Ils souhaitaient que la guerre dure longtemps. Pourquoi ?

D'un côté, les énormes profits que leurs sociétés réalisaient en Allemagne étaient en croissance. De l'autre côté, ils s'enrichissaient en prêtant à la Grande-Bretagne qui supportait tout le poids financier de la guerre. Washington posait d'ailleurs comme condition que Londres abandonne ses colonies après la guerre. Ce qui fut fait. Les Etats-Unis ont réussi à profiter de la Deuxième Guerre mondiale pour affaiblir leurs rivaux et devenir la seule superpuissance capitaliste.

Henry Ford : "Ni les Alliés, ni l'Axe ne devraient gagner la guerre. Les USA devraient fournir aux deux camps les moyens de continuer à se battre jusqu'à ce que tous deux s'effondrent."

Le futur président Harry Truman, 1941 : " Si l'Allemagne gagne, nous devons aider la Russie et si la Russie gagne, nous devons aider l'Allemagne, afin qu'il en meure le maximum de chaque côté."

Ce jeu cynique ne cessa que lorsque l'URSS vainquit Hitler. Alors seulement, les Etats-Unis se précipitèrent pour sauver leurs intérêts en Europe.

Demain 6 juin, on fera comme si la guerre avait été gagnée en Normandie et non à Stalingrad. On ne dira pas qu'Hitler perdit 90% de ses soldats à l'Est. Que pour un soldat US tué, il y en eut 53 soviétiques. Les manuels scolaires sont parfois bizarres, non ?

Voilà, désolé de vous avoir ôté une de vos dernières illusions. Demain, 6 juin, vous pourrez penser à tout ça lorsque sur une plage normande, on fêtera George Bush alors que son grand-père a financé Hitler. Dans quel monde vivons-nous ?

MICHEL COLLON

5 juin 2004

Note :

(1). Paru en néerlandais sous le titre "Le mythe de la bonne guerre (l'Amérique et la Deuxième Guerre mondiale) , EPO 2000. Il existe aussi la version française. A recommander, c'est aussi plein de révélations sur Roosevelt, Truman, la menace d'envahir l'URSS, la récupération des espions et criminels nazis, Churchill, De Gaulle, Yalta...

Source : Investig'Action


La Blietzkrieg a été "inventée" par le général Hoffmann, qui avait observé l'armée japonaise en guerre contre la Russie en 1904/1905, et c'est lui qui a proposée l'idée d'une guerre éclair des nations occidentales (il était soutenu par Foch et Pétain) contre l'Armée Rouge après 1918. Il avait vu une armée compacte et bien organisée s'enfoncer comme dans du beurre dans une armée pléthorique mal équipée et mal commandée. Il avait proposé que la Reichswehr soit maintenue par les Alliés et qu'elle serait le fer de lance d'une offensive des Etats capitalistes contre l'Etat socialiste, qui détruirait définitivement les Rouges. C'est son plan qui a été appliqué par Hitler, mais contre la France d'abord ! Et en 1941, il se trouvait que l'Armée Rouge n'était plus du tout l'armée de serfs des Tsars, mais une armée de citoyens.
Cortese
dieu
 
Messages: 33273
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Feyd le 06 Juin 2014, 19:03

Demain 6 juin, on fera comme si la guerre avait été gagnée en Normandie et non à Stalingrad. On ne dira pas qu'Hitler perdit 90% de ses soldats à l'Est. Que pour un soldat US tué, il y en eut 53 soviétiques. Les manuels scolaires sont parfois bizarres, non ?


Et oui :o

J'ai écrit plus haut "pertes matérielles" mais il en était de même pour les hommes. Toute la jeunesse nazie se battait sur le front de l'Est. On envoyait en France, les éclopés, les malades, les trop âgés et même les gamins de moins de 18 ans. Il y avait aussi les Hiwis (Hilfswillige, auxiliaire volontaire). Des russes qui servaient en France sous l'uniforme de la Wehrmacht mais à la combativité douteuse.

Quant au matériel, ils ne possédaient en majorité que du matériel hétéroclite de récupération de toutes les armés européennes vaincues. La grande majorité des canons du mur de l'Atlantique étaient d'origine française, tchécoslovaque, polonaise ... Seules les grandes batteries comme à Calais (Lindemann, Todt) et d'autres disséminées sur le littoral nord français (Longues sur Mer, Saint Marcouf...) étaient de facture allemande. Et c'était pareil pour les véhicules, la plupart du parc automobile n'était pas allemand (ce qui était un casse tête considérable en terme de maintenance). Le meilleur matériel était réservé pour la Russie. Beaucoup de blindés français de 1940 on était converti en canon d'assaut. Par contre la division blindée de Panzer stationnée à Calais (et qui n'a pas bougé le 6 juin) était la mieux équipée de toute l'armée allemande en prévision d'une invasion.

Et malgré tous ces handicaps, le débarquement et la bataille de Normandie fut sanglant pour les alliés.
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 14092
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede denim le 06 Juin 2014, 19:35

ben en fait,les livres d'histoire sont toujours écrit par les vainqueurs...jamais par les perdants.
et donc,les vainqueurs peuvent "sortir" ce qu'ils veulent,surtout ce qui les arrange et ce dont ils veulent que les gens entendent.
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Kadoc le 06 Juin 2014, 19:37

Les Japonais ont perdu mais leurs livres d'histoire...
N'ayez pas peur de l'avenir, vous n'en avez pas.
Kadoc
gravitation, dégravitation
 
Messages: 9065
Inscription: 07 Fév 2011, 12:11
Localisation: elle est ou la poulette?

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede denim le 06 Juin 2014, 19:45

Feyd a écrit:
Demain 6 juin, on fera comme si la guerre avait été gagnée en Normandie et non à Stalingrad. On ne dira pas qu'Hitler perdit 90% de ses soldats à l'Est. Que pour un soldat US tué, il y en eut 53 soviétiques. Les manuels scolaires sont parfois bizarres, non ?


Et oui :o

J'ai écrit plus haut "pertes matérielles" mais il en était de même pour les hommes. Toute la jeunesse nazie se battait sur le front de l'Est. On envoyait en France, les éclopés, les malades, les trop âgés et même les gamins de moins de 18 ans. Il y avait aussi les Hiwis (Hilfswillige, auxiliaire volontaire). Des russes qui servaient en France sous l'uniforme de la Wehrmacht mais à la combativité douteuse.

Quant au matériel, ils ne possédaient en majorité que du matériel hétéroclite de récupération de toutes les armés européennes vaincues. La grande majorité des canons du mur de l'Atlantique étaient d'origine française, tchécoslovaque, polonaise ... Seules les grandes batteries comme à Calais (Lindemann, Todt) et d'autres disséminées sur le littoral nord français (Longues sur Mer, Saint Marcouf...) étaient de facture allemande. Et c'était pareil pour les véhicules, la plupart du parc automobile n'était pas allemand (ce qui était un casse tête considérable en terme de maintenance). Le meilleur matériel était réservé pour la Russie. Beaucoup de blindés français de 1940 on était converti en canon d'assaut. Par contre la division blindée de Panzer stationnée à Calais (et qui n'a pas bougé le 6 juin) était la mieux équipée de toute l'armée allemande en prévision d'une invasion.

Et malgré tous ces handicaps, le débarquement et la bataille de Normandie fut sanglant pour les alliés.


non seulement pour les alliés,mais pour les civils aussi et pour les civils,ce sont les alliés qui ont fait des dégats sur leur gueule...d'ailleurs y a eu une période,vu le nombre de civils tués,que ce soit Dieppe...Nantes et j'en passe, et bien ils pensaient arrêter les bombardements(réseaux ferrés,stocks militaires...) car il y avait beaucoup trop d'erreur de "ciblage"(jusqu'à 6 km d'écart).
Hollande leur a d'ailleurs rendu hommage...aux civils.
comme quoi c'est un bon pésident...
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede denim le 06 Juin 2014, 19:48

Kadoc a écrit:Les Japonais ont perdu mais leurs livres d'histoire...


:D ah çà...

Image
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Alzam le 06 Juin 2014, 20:09

Quelques chiffres intéressants :

Pertes militaires pour l'Europe :

Usa : 184 000 - URSS : 11 000 000 -----> Usa 0 - Urss 1

Image


Front de l'Ouest : 2,3 millions de morts - Front de l'Est : 15,8 millions (87% des pertes) ------ Usa 0 - Urss 2

Image


Front Europe : 18,1 millions de morts - Front Pacifique : 1 million de morts (dont 80 % de japonais) ---- Usa 0 - Urss 3


Victimes civiles : URSS : 16 millions - USa............... 1 500 ....

Jeu set et match aux Soviets devant les AMéricains tout juste capables de génocider des Indiens, de vitrifier atomiquement Japonais, de napalmiser les vietnamiens ou "d'uraniumiser" de l'arabe ou du Yougo.


Merci donc au grand frère américain d'être venu éfendre ses intérêts quand il devenait évident que ses intérêts étaient désormais menacés par les suites de ses "investissements" guerriers hasardeux.
"Toute vérité franchit trois étapes: d'abord elle est ridiculisée; ensuite elle subit une violente opposition; puis elle est acceptée comme ayant toujours été une évidence." Schopenhauer
Avatar de l'utilisateur
Alzam
Jekill & Hyde
 
Messages: 5774
Inscription: 15 Mai 2003, 18:09

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Rainier le 06 Juin 2014, 20:21

Je suis bien entendu 100% d'accord avec ces chiffres et avec le fait que l'Union Soviétique a supporté 90% du poids de la guerre en Europe et que les USA avaient tout intérêt, économique et stratégique, que les Européens se suicident bêtement.

Je nuancerai juste en disant que les Russes, Français et autres européens continentaux ont été directement attaqués sur leur sol par les Allemands au contraire des Américains.
Et après tout, c'était pas de leur faute au début si les Européens étaient aussi tarés. Ensuite les responsabilités américaines au soutien des nazis sont énormes.


Par ailleurs, on peut retrouver le cynisme à pure vue économique des américains qui parlent de faire un procès à la SNCF pour son activité pendant la guerre alors que ... Du Pont, Union Carbide, Westinghouse, General Electric, Goodrich, Singer, Kodak, ITT, JP Morgan, Esso, General Motors étaient encore plus impliqués.
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 16510
Inscription: 26 Mar 2003, 21:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Cortese le 06 Juin 2014, 20:56

Tout ça n'a été que pur cynisme. L'objectif initial des Alliés était de détruire l'Etat des Soviets. Mais après avoir installé Hitler au pouvoir, ils ont été pris de vitesse par le renforcement accéléré de la puissance de l'Etat nazi, qui risquait bien d'unifier l'Europe à son profit et d'annexer les immenses richesses de la Russie. Que faire ? Les Américains ont atteint leurs objectifs : détruire le super-Etat mondial nazi rival en formation et détruire l'Etat socialiste (ce qui fut bien plus long et difficile), les Français et les Anglais, incapables de concilier les deux objectifs ont eux sombré dans la bataille. Le déclencheur de toute la séquence était bien la révolution russe de 1917. Imaginez maintenant leur tête en voyant Poutine ressusciter d'une certaine façon l'URSS.
Dernière édition par Cortese le 06 Juin 2014, 20:58, édité 1 fois.
Cortese
dieu
 
Messages: 33273
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Sylphus le 06 Juin 2014, 20:57

On s'en bat les valseuses de ce qui s'est passé il y a 70 ans, surtout sur le topic consacré à Hollande. Parlons plutôt du pacte de responsabilité.
Sylphus
 
Messages: 8789
Inscription: 19 Oct 2010, 09:11

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Shoemaker le 06 Juin 2014, 21:11

Cortese a écrit: Imaginez maintenant leur tête en voyant Poutine ressusciter d'une certaine façon l'URSS.

:lol: :good
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
 
Messages: 22441
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede sccc le 06 Juin 2014, 21:23

Sylphus a écrit:On s'en bat les valseuses de ce qui s'est passé il y a 70 ans, surtout sur le topic consacré à Hollande. Parlons plutôt du pacte de responsabilité.


Apparemment l'histoire commence pour toi à la date de ta naissance.

Probablement il y a 10 ans?
scc
THE ITALIAN GUY...
"...elles donnent beaucoup de lait vos chèvres mon brave? Les blanches donnent beaucoup de lait...et les noirrres aussi..."
Avatar de l'utilisateur
sccc
 
Messages: 20255
Inscription: 22 Fév 2003, 18:32
Localisation: Belgique

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Feyd le 06 Juin 2014, 21:37

Shoemaker a écrit:
Cortese a écrit: Imaginez maintenant leur tête en voyant Poutine ressusciter d'une certaine façon l'URSS.

:lol: :good


Etant gosse, j'avais une fascination sans borne pour l'URSS. Ne me demandez pas pourquoi. J'ai été en deuil en 1991.

Et cette fascination demeure toujours chez moi.
Avatar de l'utilisateur
Feyd
Harkonnen
 
Messages: 14092
Inscription: 01 Sep 2005, 17:35
Localisation: Giedi Prime

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede denim le 06 Juin 2014, 21:44

va savoir...c'est peut être le pays "élu".
"quand de-Gaulle ne sera plus là,il sera encore là".
Avatar de l'utilisateur
denim
 
Messages: 24787
Inscription: 29 Nov 2003, 12:51

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Cortese le 06 Juin 2014, 23:01

Je suis sur que dans 200 ans on parlera encore de la légendaire URSS.
Cortese
dieu
 
Messages: 33273
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Cortese le 06 Juin 2014, 23:41

De Gaulle refusait de commémorer le débarquement anglo-saxon.

https://www.facebook.com/notes/fran%C3% ... 38?fref=nf
Cortese
dieu
 
Messages: 33273
Inscription: 23 Fév 2003, 19:32

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Mufasa le 07 Juin 2014, 02:26

*très long soupir*

Donc les 184,000 soldats américains qui ont perdu leur vie (sans parler des mutilés et traumatisés) au combat en Europe, à des milliers de kilomètres (un océan !) de leur foyer, ça compte pour du beurre ? Avec le front du Pacifique, 300,000 soldats américains morts au front pendant cette guerre c'est plus que les Français. Evidemment les Américains ne se sont ni fait occuper ou génocider pendant cette guerre donc leur pertes sont "petites" par rapport aux pays d'Europe (URSS, Pologne et Yougoslavie notamment qui ont subi un holocauste). Mais peut-être que les soldats américains se battaient parce qu'ils voulaient raconter à leurs épouses (qui se sont massivement mobilisées dans les usines pour l'effort de guerre) une fois revenus qu'ils avaient crânement niqué l'état soviétique en leur piquant discrètement l'Europe de l'Ouest lorsque ces derniers étaient retenus à l'est par la machine de guerre nazie ?

C'est une commémoration du débarquement où ont participé des milliers d'Américains, c'est normal qu'ils soient mis à l'honneur. La présence russe est très importante par le poids immense qu'ils ont porté dans l'effort allié contre le nazisme, mais ils n'ont pas combattu lors de cette bataille déterminante, et les Américains ne sont pas particulièrement mis à l'honneur lorsque les Russes commémorent Stalingrad puisque c'est une victoire russe. Et je ne constate pas que les Russes ont aujourd'hui été discrédités ou victimes d'un manque de respect lors de la commémoration.

Je rappelle d'ailleurs que ce sont les Soviétiques lors de la diplomatie alliée en 43-44 qui ont farouchement réclamé l'ouverture d'un "second front" en Europe pour soulager le front de l'est (en fait un 3e front puisque les Américains avaient déjà ouvert un second front en envahissant l'Italie).
Avatar de l'utilisateur
Mufasa
 
Messages: 9040
Inscription: 19 Fév 2003, 22:39
Localisation: Louisville, Ky., E.-U.

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Shoemaker le 07 Juin 2014, 07:38

Je comprends parfaitement ton émotion Muf.
Un détail : Dans les guerres, souvent, le militaire de base et le pauvre civil qui passait par là, ne connaissent pas les réels tenants et aboutissants de leur combat, de leur sort, de leur mort. La 1ere GM en est un exemple atroce (même aujourd'hui, bien malin est celui qui pourrait clairement expliquer les vraies causes de cette boucherie : ils se comptent sur les doigts d'une main, ceux qui savent vraiment). Et leur méconnaissance (aux militaires de base et aux civils) des profonds ressorts géostratégiques ne rend pas leur sacrifice pour autant méprisable. Cela vaut pour les Américains aussi bien que pour les Russes, que pour les Résistants Français ou les Anglais. Il est arrivé un moment, et au-delà du "pourquoi ou du comment" de ce moment, où il fallait choisir son camp : le Nazisme ou le "reste".
Mais c'est l'honneur des historiens, de tout le monde, APRES, d'essayer de comprendre les choses, de les restituer dans leur réalité, de leur donner leur vrai sens politique, etc. Il n'est pas question de trouver une vérité transcendantale, et il n'est pas sûr qu'elle existe, cette vérité. Mais on peut au moins "mettre sur la table", les différents éléments des événements, essayer de les rendre cohérents, etc. Il n'existe pas de vérité (chacun a la sienne), mais il existe une REALITé des faits.
Il se fait deux choses :
- Que les commémorations du débarquement cette année se font dans un contexte spécial : la renaissance de la Russie et l'affaire Ukrainienne, mettant en évidence une chose qui commence à devenir vraiment pesante, pour le sort de l'Humanité : la tendance de l'Occident (les Maîtres de l'Occident) de systématiquement s'allier pour mettre à bas une puissance Russe historique, de fait, et qu'il serait temps de reconnaître (et donc d'arrêter les complots miteux et dangereux de la frange Otanesque, dont les USA sont le chef d'orchestre indéniable). l'OTAN, le bras armé de l'impérialisme économique US, ça suffit ! (et on est là dans le cœur des ressentiments de beaucoup de gens contre les USA).
- Qu'il est temps, dans l'inconscient collectif Occidental, d'arrêter de croire en une intervention quasi mythique et quasi légendaire des USA (dans la 2eme GM) tout en minimisant le sacrifice Russe, dont on admet peu à peu, maintenant, la réalité. Et il n'est pas question UNE SEULE SECONDE que cela se fasse au détriment de tous ceux, Américains en l'occurrence, qui se sont battus et sacrifiés loin de leur terre, de leurs familles, sans compter, sans reculer, sans hésiter le moment venu. Chaque geste a été déterminant pour battre le Nazisme, créé par qui on sait à l'origine. Du plus petit sacrifice des Résistants, à Stalingrad, en passant par le débarquement Américain. Que cela SOIT UN TOUT ! et non pas une chansonnette mythique à usage propagandaire suspect.

Le corollaire de ces deux observations, c'est qu'il est temps qu'on écrive la véritable histoire des événements de la seconde GM (et de tous les autres événements historiques majeurs), pour qu'une fois pour toutes, les guerres ne soient plus des petits bricolages entres les puissants de ce monde au détriment des grands sacrifices tragiques des gueux de ce monde.

Oui, il faut commémorer le débarquement américain. Honorer sans hésitation les sacrifices des uns et des autres. Et dire une fois pour toutes, dans les écoles, dans les cours d'Histoire, dans les "récits fondateurs", la vérité la plus raisonnable des choses. Dire que les Russes ont fait le véritable grand sacrifice déterminant de la 2eme GM ne doit en aucun cas enlever un gramme de mérite au sacrifice des Américains. Ni à celui du dernier des Résistant Français mort anonymement au fin fond de son petit village, etc etc.

Un exemple actuel : l'intervention Française au Mali. L'intervention des militaire Français DOIT être saluée sans réserve en ce sens qu'il y avait urgence absolue. Mais s'arrêter à cela, c'est préparer les tragédies de demain. Il faut dans le même temps dire le vrai pourquoi des choses. Parler de la déstabilisation globale des pays arabes, des manœuvres américaines (je ne parle même pas du parasite accroché aux flancs de l'Oncle Sam!), de l'URANIUM, du désir de la France de se réimplanter encore plus fortement en Afrique pour défendre ses approvisionnements en énergie, de la position malheureusement de type "caniche des USA" du PS, etc. (sans soutien Ocicdental donc Américain, pas de Saoudie ni de Qatar, donc pas de wahabisme ni de Frères Musulmans - tous alors serrent rejetés dans la poubelle de l'Histoire -, pas de bandes super armées et organisées au Sahel, pas de guerre sur les énergies (Uranium-pétrole), etc (je résume hein). On comprend donc mieux alors pourquoi soudain, le véritable sens et l'origine de cette "urgence" au Mali. et on peut ensuite donner de la véritable information et non de la propagande, aux peuples pour qu'ils soient de plus conscients politiquement, afin peut-être un jour, d'empêcher les Maîtres du monde de continuer à en faire à leur guise.

Internet est de ce point de vue, une véritable révolution civilisationnelle, dont on n'a pas encore mesuré les véritables conséquences.

Tout cela dit (trop vite et trop superficiellement), on peut alors revenir à nos moutons : Que ces commémorations se fassent dans la paix et le recueillement, sans repousser personne, et au contraire, dans le but d'unir toutes les bonnes volontés du monde, au détriment des vrais prédateurs de l'Humanité. Rêvons !

Et sois en sûr, Muf, on a le droit de taper sur les méfaits des USA (comme sur tous les autres), mais nous savons tous l'incroyable apport de ces même USA au reste du monde (tu te rends compte, imagine un monde sans Apple et sans Rock n roll ? INCONCEVABLE !!! :lol: ). Et moi je dis : Yankees, revenez à la maison de l'Humanité ! Tout le monde vous attend.
Dernière édition par Shoemaker le 07 Juin 2014, 07:46, édité 1 fois.
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
 
Messages: 22441
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Kadoc le 07 Juin 2014, 07:43

Shoemaker a écrit:Oui, il faut commémorer le débarquement américain allié.
N'ayez pas peur de l'avenir, vous n'en avez pas.
Kadoc
gravitation, dégravitation
 
Messages: 9065
Inscription: 07 Fév 2011, 12:11
Localisation: elle est ou la poulette?

Re: Grhollande : dictature soviétique made in France

Messagede Shoemaker le 07 Juin 2014, 07:48

Kadoc a écrit:
Shoemaker a écrit:Oui, il faut commémorer le débarquement américain allié.

oui oui, arrête de chipoter ! :lol:
J'ai fait en quelques minutes, la synthèse de toute l'Histoire du monde contemporain ! alors camembert, hein ! :lol:
"c'est quoi le blues". Toujours les mêmes histoires, celles qui font vaciller les mondes et les empires.
John Lee Hooker
Shoemaker
 
Messages: 22441
Inscription: 24 Nov 2003, 11:11
Localisation: Out of Africa

Suivante

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Bing [Bot], Majestic-12 [Bot] et 3 invités