Que regarder à la TV gratuite ?

Le salon francophone est dédié aux sujets n'ayant pas de lien avec la F1 ni autres sports mécaniques. C'est un salon pour se détendre en refaisant le monde.

Modérateurs: sheon, Nicklaus

Re: Que regarder à la TV gratuite ?

Messagede Hugues le 26 Mai 2022, 13:48

:o

J'ai pas pensé à Salvatore Giuliano, sans doute je le considère pas vraiment dans un film de mafia (peut-être ça tient à l'époque décrite, dans mes classements arbitraires )...

Si j'y avais pensé, j'aurais bien sûr cité aussi Le Sicilien de Michael Cimino, qui s'intéresse au même Giuliano aussi...

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8425
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Que regarder à la TV gratuite ?

Messagede cétérouge le 26 Mai 2022, 18:32

Disons que Rosi s'intéresse plutôt à la question d'où vient la mafia et qu'est-ce qu'elle représente plutôt qu'a ce qu'elle fait (buter tel ou tel). C'est un mythe sociologique pour les personnages du film eux-même quand cela le serait pour les seuls spectateurs dans un film plus classique.
Ceci dit le procès et l'assassinat final sont partculièrement marquants
cétérouge
 
Messages: 2580
Inscription: 24 Mar 2003, 04:58

Re: Que regarder à la TV gratuite ?

Messagede Hugues le 24 Juin 2022, 21:35

Damned, j'avais point vu qu'il y avait Breakfast Club de John Hughes sur France 5.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8425
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Que regarder à la TV gratuite ?

Messagede Hugues le 18 Juil 2022, 20:03

Vous aimez les nanars ?

Ce soit je vous conseille Un peuple et son Roi de Pierre Schoeller sur France 3, un summum de ratage, qui se prend super au sérieux.
En plus dedans il y a des acteurs qu'on est pas près de revoir... comme Gaspard Ulliel ou Adèle Haenel.

Hugues a écrit:Nul doute que dans les semaines à venir, nul ne pourra échapper à la promotion de l'ignoble ratage qu'est Un peuple et son Roi de Pierre Schoeller


Hugues a écrit:[...] à quel point tout ce qui est réussi dans le film de Mike Leigh est non seulement raté, mais ignoble dans le film de Schoeller.


Hugues a écrit:
Silverwitch a écrit:
sheon a écrit:
Hugues a écrit:**: comme un film français récent sur un sujet proche, raté d'un bout à l'autre...

Un peuple et son roi ?


Ah oui, quel pensum... De bonnes intentions, lecture historique garantie, mais tout figé, englué. Les personnages comme les acteurs semblent toujours se demander ce qu'ils font là.


Quand j'ai décrit en septembre (avant même de la partager ici) l'étage 10 de mon échelle, je l'ai fait précisément en pensant à ce film, auquel j'avais mis 7.

10 - Maladroit. Mal dirigé. Souligné. Certain de sa propre importance. Surjoué. Ou réalisé dignement mais inconscient de sa propre bêtise ou médiocrité.


Car je ne sais pas en fait si les acteurs se demandent ce qu'ils font là: peut-être est-ce plus grave, peut-être cette impression traduit-elle qu'on n'a cessé de faire sentir tout au long à chaque acteur que sa scène et ses mots pleins de certitudes révisionnistes pleines de moralisme sur les 200 ans à venir, était le moment le plus important du film...


Voilà ce que j'avais pu écrire quelques jours après l'avoir hélas vu, à quelqu'un, un historien impatient de voir le film (nous étions alors quelques semaines avant sa sortie), qui m'avait demandé des précisions (les premiers mots rejoignent, implicitement c'est amusant, tout de même exactement les mots de Silverwitch):

Principalement le film souffre d'une mauvaise direction d'acteur (et peut-être de mauvais choix d'acteurs ou d'une mauvaise écriture, mais une bonne direction d'acteur aurait pu tout sauver):
chaque acteur semble avoir le sentiment de sortir en permanence la tirade la plus importante du film (qui sont autant d'eau tiède, de vérité rétrospective dont les personnages sont trop conscients..., chaque personnage du peuple va dans le sens de l'histoire forcément, jamais à un moment l'un d'entre eux n'a une opinion perdante...)

Le film ploie sous son auto-importance décrétée. Puisque chaque instant est le moment le plus important du film, pour les acteurs ou pour son réalisateur.

Ajoutons à cela une caricature des noms historiques en les réduisant à des bouts de discours qui caricaturent leur pensée.
Ou le ridicule des personnages principaux du peuple qui, coïncidence, comme des groupies, se retrouvent à assister à toutes les séances de l'Assemblée Nationale ... Ou à être présent chaque fois où il faut..

Des acteurs qui n'incarnent jamais leur personnage, ce n'est que Adele Haenel, Gaspard Ulliel, Louis Garrel, Izia Higelin, Céline Salette ou Denis Lavant grimés, mimant, certains de tenir un mot important, dans une grande réalisation qui fera date (et en fait non) .. Un casting et non des pesonnages vivants.

Et puis, de beaux tics de réalisation: des ralentis pour souligner un massacre, par exemple... Souligner, en littérature comme en cinéma, c'est une faute. Surtout quand le film manque déjà tant de simplicité, de légèreté. Quand il est si certain de sa propre fausse importance



On retrouve aussi implicitement le figé de Silverwitch

Quelque temps après ces mots, par coïncidence, je me suis aperçu qu'une critique internationale en anglais avait parfaitement exprimé ces sentiments...


En creux, tout ce paragraphe dit aussi les qualité de Peterloo, qui en compraison semble dispensé de toutes ces arrières pensées, s'attache à la simplicité et ne semble espérer que le travail bien fait, y compris parfois avec un trait d'humour... Et sans (nous donner l'impression de) l'avoir ambitionné atteint une certaine grâce.

Mais, il faut avoir du talent pour faire simple.

Hugues (Et pour être humble.)


Bonne rigolade.

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8425
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Que regarder à la TV gratuite ?

Messagede Ouais_supère le 18 Juil 2022, 20:53

Hugues a écrit:En plus dedans il y a des acteurs qu'on est pas près de revoir... comme Gaspard Ulliel ou Adèle Haenel.


:D
Ouais_supère
 
Messages: 24505
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Que regarder à la TV gratuite ?

Messagede Hugues le 25 Juil 2022, 21:05

Un condamné à mort s'est échappé de Robert Bresson, sur Arte, pardi !

Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8425
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Re: Que regarder à la TV gratuite ?

Messagede Ouais_supère le 25 Juil 2022, 21:13

A l'occasion, tu aurais des Bresson à m'indiquer à voir en priorité ?

Merci !
Ouais_supère
 
Messages: 24505
Inscription: 20 Juil 2005, 11:54

Re: Que regarder à la TV gratuite ?

Messagede Dervi le 25 Juil 2022, 21:34

Je me suis dit : "merde, je m'aperçois qu'il y a un Bresson trop tard".
Heureusement, il repasse le 9 août à 13h35 pour ceux que ça intéresserait.
Dervi
 
Messages: 1640
Inscription: 21 Déc 2009, 13:04

Re: Que regarder à la TV gratuite ?

Messagede Rainier le 26 Juil 2022, 09:58

Ouais_supère a écrit:A l'occasion, tu aurais des Bresson à m'indiquer à voir en priorité ?

Merci !


J'avais beaucoup aimé "L'argent".

J'ai raté "Un condamné à mort ...", hier soir, étant invité chez des amis.
J'espère pouvoir le regarder le 9 aout (merci Dervi)
la démocratie et la souveraineté nationale sont comme l’avers et le revers d’une même médaille.
Avatar de l'utilisateur
Rainier
 
Messages: 16367
Inscription: 26 Mar 2003, 22:46
Localisation: Guyancourt for ever

Re: Que regarder à la TV gratuite ?

Messagede Hugues le 31 Juil 2022, 23:44

Ah bah y a

Adults in the room de Costa Gavras sur France 2, là actuellement

Hugues a écrit:
  • Adults in the room de Costa-Gavras

    Even featuring Emmanuel Macron, Michel Sapin and Christine Lagarde :D (enfin des acteurs)
    Tous sont excellement dépeints pour ce qu'ils sont (en particulier le très double, au sens de duplicité, Sapin)
    (Mais ils sont pas tous dans la BA)



    Vous êtes méfiants sur le diagnostic de certains d'entre nous, à commencer par d'éminent(e)s forumistes, sur le caractère antidémocratiques de l'Union Européenne.
    Voilà un film édifiant en la matière. Où tout est vrai, il est impossible à attaquer pour diffamation.
    La bande-annonce ne réussit pas à être à la hauteur du film...

    Ou comment Syryza finit par trahir ses électeurs.

    Tout est vrai. Mais comme Costa-Gavras et Varoufakis - le film est une adaptation de son livre - ignorent chacun comment Tsipras, qui est pleinement aux côtés de Varoufakis jusqu'à 5 minutes avant la fin du film, fut convaincu de ce 180°, l'ultime séquence du film emprunte à l'allégorie et à la poésie et non aux faits.

    Un film de salubrité publique, sur un monde où seul importe le règne des contrats et non celle des peuples et des êtres humains.


Stéphane a écrit:Adults in the Room, donc.


Allez-y.


Hugues
Image
Avatar de l'utilisateur
Hugues
Michel Desjoyeaux virtuel
 
Messages: 8425
Inscription: 26 Fév 2003, 06:14

Précédente

Retourner vers Salon, saloon, bistrot du coin

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité